À l'été 2020, quatre résidents des Terrasses de la Fonderie, à Drummondville, réalisent qu'il n'y a pas d'association ou de regroupement de résidents vivant en Résidences Privées pour Aînés (RPA). Ils trouvent que c'est une aberration. D'autant plus, que des propriétaires de RPA, regroupés sous le RQRA (Regroupement québécois des résidences pour aînés), sont très présents auprès des autorités gouvernementales. Le RQRA a reçu du MSSS, 200 000$ en subvention, dont 100 000$ pour rédiger un nouveau bail pour les RPA et ceci, sans la véritable présence de résidents vivant en RPA.

Pour créer un équilibre des forces et défendre les droits des aînés vivant en RPA en plus de freiner les ambitions de certains propriétaires de RPA, ils ont fondé l'ACROQ, l'Association des Comités de Résidents Officielle du Québec.

Au départ, ils voulaient regrouper uniquement les comités de résidents, croyant à tort, que chaque RPA avait son comité de résidents. Loin de là! Il y a même des propriétaires de RPA qui refusent la formation d'un comité ou découragent leurs résidents à se regrouper en comité qui est pourtant, un droit universel. L' ACROQ s'est ajusté et est ouvert aux résidents eux-mêmes, à leurs proches aidants car il faut aussi protéger et défendre les résidents en perte d'autonomie et bien sûr, les comités de résidents.

Comme vous pourrez le voir à la lecture de leur courte biographie, nos fondateurs, tous bénévoles, ont un grand bagage d'expérience aux services de leurs concitoyens. Encouragez les en devenant membre de l'ACROQ et en supportant financièrement cette association, la seule vouée exclusivement aux aînés vivant en RPA.

Raoul Charbonneau: habite aux Terrasses de la Fonderie, de Drummondville, depuis août 2019. En octobre 2019, il devient le président du comité des résidents.

Il a fait carrière en éducation comme enseignant de biologie au collégial et comme directeur adjoint à la direction pédagogique du cégep de Saint-Hyacinthe.

Alors résident de Saint-Barnabé-Sud, il donna plusieurs années de service à ses concitoyens comme conseiller municipal puis comme maire (de 1991 à 2003).

De 1995 à 2003, il s'impliqua comme président de la Régie Intermunicipale d'Acton et des Maskoutains.

Il occupe maintenant la présidence de l'association ACROQ espérant donner à tous les aînés vivant en RPA une voix forte et solidaire afin de réclamer une étape de vie des plus heureuses lors de ce séjour et assurer à nos résidents, le meilleur rapport qualité/prix.

Vous pouvez le rejoindre au 514-993-3478 ou lui envoyer un courriel en cliquant sur ce lien: COURRIEL
Réal Lambert : agriculteur. Né à la Municipalité de Sainte-Perpétue, MRC de Nicolet-Yamaska.

Sa formation académique l’a conduit à une technique agricole après avoir complété son secondaire. Il a fait carrière en agriculture dans les grandes cultures et comme producteur laitier.

Il s’implique dans son milieu d’abord comme conseiller municipal à Sainte-Perpétue pour 10 ans (1963-1973), En 1973, Il en devient maire pour 12 ans. En 1977, il est élu comme préfet de la MRC de Nicolet-Yamaska jusqu’en 1985.

De 1989 à 1996, il siège comme juge à la commission de la protection du territoire agricole.

En 2018, il arrive aux Terrasses de la Fonderie avec son épouse Jeanine et devient membre en 2019 du C.A. du comité des résidents de cette RPA.

En aout dernier, il se joint aux membres fondateurs de l’association ACROQ en en devient le vice-président.
Jacqueline Deslauriers: infirmière

Native de Durham Sud. Jacqueline a fait ses études, de la 1ère année à la 10ième année à l’école Notre-Dame et a terminé son secondaire au couvent des Ursulines à Stanstead (11 ième et 12 ième années). À l’hôpital St-Vincent-de-Paul, de Sherbrooke, elle complète ses études en soins infirmiers. Au niveau du travail, elle occupa un poste de monitrice à la pédiatrie à Sherbrooke. Ensuite, nous la retrouvons à l’institut de cardiologie de Montréal, puis, à la Croix-Rouge canadienne de Montréal. Elle siège au Conseil des Infirmières et Infirmiers du Québec (F.I.I.Q.) et préside le syndicat des Infirmières de la Croix-Rouge. Elle a suivi des cours à l’Université de Sherbrooke, université du troisième âge. En 2015, elle aménage aux Terrasses de la Fonderie à Drummondville. En août 2020, elle se joint à l’équipe des fondateurs de l’association ACROQ et en devient la secrétaire-trésorière.
Gaston Giguère, acériculteur.

En juillet 2016 il arrive aux Terrasses de la Fonderie avec son épouse.Il venait de vendre sa ferme acéricole à Sainte-Christine où durant 30 ans il a aménagé et exploité une érablière de 5500 entailles.

Auparavant il avait été revendeur de machines agricoles Massey Ferguson et New Holland. Sa place d’affaires était située à Acton Vale.

Au cours de ces années il s'est impliqué au conseil municipal de cette magnifique ville durant 12 ans, d’abord comme conseiller puis comme maire.

En fin d'août 2020, il se joint à l'équipe des fondateurs de l'ACROQ et offre ses services comme administrateur. Gaston Giguère