Un proche aidant

Bonjour,

Voici la situation, ma mère de 90 ans vit dans une RPA de Pointe aux Trembles. 

Son bail se renouvelle le 1er avril 2021. À tous les ans, la RPA procède de la même façon. Une demande de 3% d’augmentation, après 5 minutes de négociation, ils descendent à 2.25%.

Cette année ma mère n’a pas voulu accepter l’augmentation, nous sommes présentement en attente de la décision du tribunal administratif du logement.

La plupart des résidents de cette résidence n’ont personne pour les aider à contester les augmentations abusives demandées.

C’est la RPA qui a demandé au TAL de fixer le prix du loyer. Durant les 2 jours d’audience, nous n’avons pratiquement pas eu la chance d’exprimer les raisons du refus d’augmentation (manque de service, abandon des activités et des installations. (Piscine, salles communautaires, balançoires, Jacuzzi, Bingo, ménage de son logement etc..). Tous les services et activités de la résidence ont été supprimés depuis mars 2020. 

Selon les dire de la juge, les éléments que nous voulions apporter au dossier n’étaient pas recevables. Il faudra donc faire nous même une demande au TAL pour une réduction du prix de son loyer.

Un proche aidant.